LeCongres
PéDIATRIE

POSEZ VOTRE QUESTION EN PéDIATRIE

et obtenez une réponse immédiate !

QUESTIONS SUR
Mort subite du nourrisson

Le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) est la mort soudaine, brutale et inattendue du jeune enfant, âgé d'un mois à un an et apparemment en bonne santé, lors de son sommeil. La mort subite du nourrisson est la première cause de décès entre 1 mois et 1 an et la 2è cause de mort entre 1 semaine et 14 ans. Les petits garçons sont deux fois plus victimes que les petites filles de la MSN. Le décès se déroule dans le sommeil de l’enfant. L’enfant est couché normalement dans son lit puis retrouvé mort quelques heures plus tard. Aucun bruit ni aucun cri ne laissent présager un tel drame.

On distingue deux entités différentes : - La mort subite du nourrisson (MSN) qui est le décès brutal et inattendu d'un bébé considéré jusque là comme parfaitement bien portant mais chez qui une ou plusieurs causes sont retrouvées avec plus ou moins de probabilité et qui présentait des signes qui auraient pu inquiéter au préalable ; - La mort subite inexpliquée du nourrisson (MSIN) qui est le décès brutal d'un nourrisson qui survient de façon inattendue compte tenu des antécédents et pour lequel des examens complets post-mortem ne peuvent révéler de cause précise à la mort.

La prévention - L'enfant doit être couché sur le dos. Le matelas doit être ferme. - L’enfant doit dormir dans un lit rigide à barreau. Éviter absolument les couffins souples en tissus. - Habiller le nourrisson avec un Surpyjama ou une turbulette/gigoteuse. - Eviter les couvertures et couettes pour les petits bébés. - Le couchage de l'enfant doit être séparé de celui des parents ou d'un autre enfant. - Prévoir une température ambiante autour de 18-20 degrés. - Rien autour du cou du bébé, ni bijoux, ni accroche tétine. - L’enfant n’a pas besoin d’une ribambelle de peluches dans son lit ou landau à part son « doudou ». - Eliminer le tabagisme passif. Dans le cas où l’on doit amener l’enfant dans une pièce où l’on a fumé, aérer la pièce au moins dix minutes. Mais le tabac est une fumée lourde qui se glisse sous les portes… - Respecter le rythme de l’enfant. Une privation de sommeil le rend vulnérable.

Apprendre à reconnaître ses messages. Si bébé ne sait pas parler, il s’exprime avec son corps. Pleurs différents ou plus fréquents ou importants en intensité, refus du biberon plus d’une fois dans la journée, vomissements, régurgitations fréquentes ou entraînant des grimaces… C’est sa façon de dire que quelque chose ne va pas. Un bébé ne fait pas de caprice, il communique. Si vous trouvez un enfant inanimé, pâle ou cyanosé, sans respiration, la première chose à faire est de tenter de le réanimer en pratiquant sur lui un bouche à bouche et un massage cardiaque. Contacter ensuite les secours.

L'accueil des parents à l'hôpital doit être un souci primordial en vue de les déculpabiliser et de les informer, voire de les orienter vers une prise en charge psychologique. La mort subite du nourrisson est un drame non seulement par les parents mais aussi pour les autres membres de la famille. Médecins, psychologues, entourage social peuvent les aider à assumer leur deuil. N’hésitez pas à faire suivre les plus grands. La prise en charge par un pédopsychiatre ou un psychologue doit être élargie à toute la famille.

Pour en apprendre d'avantage concernant Mort subite du nourrisson, consultez les réponses qu'ont apporté nos experts à ce sujet
 

COMMENT ÇA MARCHE

Posez votre question
à un expert


Rapide, pratique & 24h/7j, Anonyme Économique, Sans engagement
Obtenez une réponse
professionnelle


Conversation suivie, seul à seul avec l'expert. +100 professionnels certifiés Questions illimitées gratuites pendant 7j avec l'abonnement
100% garantie: satisfait ou
remboursé


Des milliers d'internautes satisfaits Continuez jusqu'à obtenir satisfaction ou faites vous rembourser Annulez votre abonnement à tout moment
Avec LeCongres vous êtes couvert par notre garantie
 

Décharge : Les informations contenues dans les messages proviennent des utilisateurs et non sur LeCongres. LeCongres n'est pas responsable des messages des utilisateurs, ni de ceux des experts. Le site et les services sont fournis «tels quels» sans aucune garantie ou représentation par LeCongres concernant la compétence des experts.  Si vous souhaitez en savoir plus et vérifiez les qualifications d'un expert, nous vous incitons à cliquer sur l'icône « Vérifié » dans le profil de l'expert que vous avez choisi. LeCongres n'est pas destiné ou conçu pour des questions urgentes. Ces questions dites « urgentes » doivent être adressées immédiatement par téléphone ou en personne à des professionnels qualifiés comme des avocats, des médecins, vétérinaires etc...

Avant de commencer à utiliser les services sur LeCongres, nous vous prions de bien vouloir lire attentivement les Conditions d'utilisation . En cliquant ci-dessous, vous vous engagez à l'exclusion de responsabilité décrite ci-dessus du site.

Bonne navigation sur LeCongres !

 
NOS PARTENAIRES
© 2012-2020 LeCongres.